Présentation Divorce.ch
N°1 du Divorce en Suisse
Divorce Presentation

Conditions générales

Notre engagement

Votre utilisation du site divorce.ch implique nécessairement votre adhésion aux présentes conditions d’utilisation et notamment aux exclusions de responsabilité qu’elles stipulent.

Nous ne donnons aucune garantie quelconque de quelle que nature que ce soit. Nous nous efforçons de publier des textes actualisés et d’excellente qualité. Cependant, nous ne donnons aucune garantie quelconque quant à l’exactitude, à la correction, à la validité, à l’actualité, à l’objectivité ou à l’exhaustivité des informations publiées sur notre site divorce.ch.

Nous déclinons en outre toute responsabilité quant à d’éventuels dommages susceptibles de survenir du fait de l’utilisation des pages du site divorce.ch, y compris par suite de téléchargement d’éventuels fichiers ou pour ce qui concerne les documents générés par le site.

Dans tous les cas, une indemnisation ne pourra pas être supérieure au montant payé au site.


Exclusion de responsabilité en ce qui concerne les liens avec des sites de tiers et leur contenu

Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant les liens renvoyant à des sites internet de tiers, même si ces liens sont signalés par nos soins et nous ne donnons aucune garantie quelconque concernant les sites de tiers ou leur contenu. Nous nous sommes efforcés de vérifier que les sites référencés sont actuels et ne présentent pas de contenus illégaux. Nous n’avons cependant aucune influence sur l’évolution de ces sites et nous ne pouvons donner aucune garantie quelconque concernant les sites des tiers ou leurs contenus.


Révocation de paiement

L’utilisateur peut révoquer toute transaction financière avec divorce.ch, par courrier recommandé envoyé à « CDR divorce.ch Sàrl, 12 ch. du milieu, 1245 Collonge-Bellerive » au plus tard sept jours ouvrables après la transaction. La lettre de révocation doit être datée et signée et permettre l’identification de la transaction révoquée et de la personne qui révoque la transaction.

Le droit suisse est applicable. En cas de litige, seuls les Tribunaux genevois sont compétents.